Espaces de restauration collective : compte-rendu de la journée de travail du 26 avril 2017

Professions Publié le par Philippe JARNIAT
PARTAGER :

 

 

 

 

Mercredi 26 avril 2017, 90 personnes se sont réunies pour réfléchir ensemble à l'avenir des espaces de restauration collective.

o   Des industriels français de la grande cuisine SYNEG

o   De l'ameublement, de l'agencement de l'AMEUBLEMENT FRANCAIS

o   Des acheteurs de restauration collective RESTAU'CO

o   Les bureaux d'étude FCSI France

o   Des créatifs architectes d'intérieur, designers invités

Des partenaires L'AUTRE CUISINE, VALDELIA...

 

Responsables d'établissements, de bureaux d'étude, industriels de la grande cuisine et de l'ameublement ont tous salué cette initiative de créer une démarche transversale pour réfléchir ensemble aux développements futurs.

Un restaurant est conçu pour 35 ans : il faut donc anticiper les besoins futurs des usagers. Cette journée a mis en avant la nécessaire prise de conscience de la prévalence de l'ambiance générale dans un projet.

 

CONCLUSION : 2 AXES DE TRAVAIL

-          LA DIVERSITES DES USAGES DES ESPACES DE RESTAURATION COLLECTIVE TOUT AU LONG DE LA JOURNEE

-          L'ETABLISSEMENT DE SERVICES PUBLICS

 

2 pistes de recherche :

 

-          Un axe de restaurant de grande école, entreprise, multi publics

Proposer des fonctions complémentaires à la restauration : travailler, lire, surfer sur le web, s'isoler, jouer, se détendre, créer, se former et s'informer, acheter...

Avoir des propositions culinaires variées avec des chefs cuisiniers apparents et théâtralisés, dans une cuisine autonome "sur place"

L'espace de restauration devient un ESPACE VITAL dans l'ENTREPRISE, l'ETABLISSEMENT : ouverture 7h30 -20h00

-          Présenter une technologie afin de ne jamais faire la queue, informer, interagir, 

-          Offrir d'autres services : épicerie, conciergerie par exemple

-          Un confort adapté à un repas et une séance de travail, de créativité ?

-          Aspect traçabilité des entrants, des produits, des aménagements

-          Un axe d'établissement public

Mixant des publics de Collège, seniors, quelques administrations publiques

-          Passer à un meilleur taux de remplissage dans la journée, à l'annnée

-          Un axe public lycée / administration / personnes âgées

-         La cuisine est industrialisée en atelier externe mais le dernier geste de la préparation culinaire est fait sur place

Etablissement au cœur du quartier, de la ville, un enjeu politique local,

Un établissement à aménagement permettant une modularité, plusieurs vies

De plus en plus, les collectivités se rendent compte qu’une cantine scolaire coûte cher, et il faut la rentabiliser lorsque les élèves n’y sont pas : l’endroit doit donc devenir multifonctionnel.

 

-          Une suite ?

Les participants sont motivés pour continuer les travaux

 

Icône PDFcompte_rendu_26_avril_final.pdf

Onglets principaux