Guide du consommateur de meuble Retour au portail de l'ameublement francais
 
Entretien des tissus de sièges
Bien que certains meubles (tables basses, chambres à coucher...) soient tendus de textile ou de cuir, c'est essentiellement les sièges qui bénéficient de cet habillage.

Alors que les matériaux non apparents du siège tels que garniture, suspension, carcasse, toiles de fond et mécanismes de canapé-lit, ne nécessitent pas d'entretien particulier, les textiles ou les cuirs qui les recouvrent sont plus vulnérables à la poussière, aux taches et aux salissures.

Comme pour le bois voici quelques conseils spécifiques.


Vous ne devez jamais :

- laver un revêtement sans être absolument sûr que cela soit possible,
- entreprendre le nettoyage complet de vos cuirs d'ameublement si vous ne possédez pas les prescriptions d'entretien du fabricant - et cela, surtout s'il s'agit de cuirs de teinte claire,
- mouiller un siège à garniture de crin, si vous n'êtes pas certains que les colorants du crin ne dégorgent pas,
- frotter ou gratter des textiles fragiles comme les velours, les soies, les viscoses et les satins; il faut les tamponner,
- laver ou nettoyer des housses de coussins sans laver ou nettoyer l'ensemble du siège.

Il est recommandé :
- de s'adresser à un professionnel du nettoyage chaque fois que vous avez un doute sur vos propres possibilités d'intervention,
- de déhousser les sièges afin de nettoyer le tissu, chaque fois que ces sièges sont entièrement déhoussables; cependant, sachez qu'au lavage, la housse risque de changer de dimensions, rendant le rehoussage difficile,
- de tamponner une tache en allant de l'extérieur vers le centre, afin d'éviter qu'elle ne s'étale.

 

Les textiles

Pour entretenir les tissus habillant vos meubles, il vous faut les :
- dépoussiérer,
- détacher, si nécessaire
- nettoyer.

Dépoussièrage
Il vous permettra d'éliminer les poussières superficielles et profondes.
Servez-vous d'un aspirateur muni d'une buse à ameublement si possible avec brosse souple.

Si le tissu le permet et avant de passer l'aspirateur, vous pouvez battre ou brosser votre siège afin d'en chasser la poussière. Cette opération peut être renouvelée toutes les semaines.

Ayez toujours une brosse réservée exclusivement à l'ameublement.

ATTENTION !
Ne frottez pas trop fort avec l'aspirateur les tissus fatigués et usés, n'utilisez pas un appareil trop puissant, ou diminuez la force d'aspiration


Détachage
Il s'agit de traiter des taches localisées; c'est l'opération d'entretien la plus délicate. Il est recommandé de s'adresser à des professionnels du nettoyage, surtout si vous n'êtes pas certain de l'origine de la tache; si vous préférez, agir par vous-même, sachez qu'à chaque nature de tache correspond un mode de traitement (cf. tableau page 24) et qu'un certain nombre de principes généraux sont à respecter :

- enlevez le plus de produit tachant possible en grattant et brossant délicatement les produits durs (boue séchée, bougie, pâte à modeler .. ), en râclant les produits visqueux (confiture, moutarde), en absorbant avec un chiffon ou un non-tissé les produits liquides (boisson, urine),
- versez le produit de détachage sur un chiffon de coton blanc ou un non-tissé mais jamais directement sur le revêtement,
- pompez le produit à l'aide d'un chiffon en passant par-dessous le textile taché, si cela est possible,
- rincez systématiquement avec un chiffon humide après détachage, sauf pour les textiles dont les colorants sont sensibles à l'eau (cf. tableaux pages suivantes),
- séchez avec un chiffon propre et sec.

ATTENTION !
Testez toujours le produit sur une partie cachée du meuble car les produits de détachage peuvent provoquer un dégorgement des colorants.
Le détachage ponctuel laisse souvent une zone propre différente de l'aspect général du tissu : c'est l'auréole de propreté. Cette auréole s'atténuera ou disparaîtra au nettoyage.


Nettoyage
Il intervient à la suite du détachage ou lorsque certaines poussières restent collées ou incrustées dans les fibres.
Il s'effectue à l'aide d'un shampooing liquide ou d'une mousse sèche.

- Nettoyage au shampooing liquide : Appliquez avec une brosse douce du une éponge cette solution détergente.

ATTENTION !
La solution détergente peut provoquer un dégorgement des coloris sur certaines fibres naturelles. Il est impératif d'effectuer un essai dans un endroit caché pour vérifier la tenue des coloris.
Une trop grande humidification peut provoquer des retraits sur certains tissus. Sur les fibres naturelles (coton et lin), il faudra éviter de trop mouiller le revêtement textile (cf. tableaux pages suivantes).

- Nettoyage à la mousse sèche : Cette méthode utilise les bombes aérosol de shampooing moquette et mouille moins le textile. Elle est préférable sur les articles où l'on risque des retraits dimensionnels et des dégorgements de colorants. Après séchage, il faudra soigneusement aspirer l'extrait sec du shampooing.

- Nettoyage par injection-extraction : Il est possible de louer chez les teinturiers des machines à injecfion-extraction. Ce type de machine pulvérise une solution de détergent sur les textiles et l'aspire aussitôt. Ce type de nettoyage est plus efficace que les procédés à la mousse et il évite tout ré-encrassement ultérieur dO aux résidus de shampooing. Il est contre-indiqué pour les textiles dont les colorants sont sensibles à l'eau (cf. tableaux pages suivantes).

ATTENTION !
Si vous utilisez ce procédé, le temps de séchage sera important : en effet, la mousse de garnissage à tendance à conserver l'eau en grande quantité.


Remarques sur le nettoyage :
Le nettoyage peut se faire en machine à laver si les sièges sont déhoussables et si le tissu le supporte, il faudra alors suivre attentivement les indications du fabricant.

Un textile ouatiné perdra au nettoyage une partie de sa souplesse et de son gonflant. Ce type de rembourrage nécessite des précautions particulières pour éviter les dégradations au nettoyage, adressez-vous toujours à un spécialiste.

Si vous préférez confier le nettoyage de votre meuble à un professionnel, n'oubliez pas de lui fournir toutes les informations en votre possession: étiquettes, livret, nature de la tache, nature du garnissage...

Enfin, sachez qu'après un nettoyage, le textile qui habille votre siège ne pourra pas être identique à ce qu'il était à l'état neuf.


 


L'entretien des textiles enduits 

Ils sont de deux types : Vinyle ou Polyuréthanne.

Vous pouvez les nettoyer très simplement, d'un coup d'éponge humide et savonneuse.
entretien des textiles enduits

ATTENTION !
Ces matériaux supportent très mal les solvants
Toutefois, vous pouvez exceptionnellement, traiter les taches grasses à l'essence minérale sur les textiles enduits.


 

Les deux tableaux qui suivent, établis par le CENTRE TECHNIQUE DE LA TEINTURE ET DU NETTOYAGE, vous conseillent sur les remèdes à apporter à chaque cas particulier.



Tableau de traitements à suivre pour enlever certaines taches.

Nature de la tache

Traitement à suivre

Jus de fruits café, thé, chocolat, boissons diverses, herbe, tabac, fruits...(tache d'origine végétale)

Humidifiez la tache, tamponnez au chiffon imbibé d'eau acidifiée (vinaigre blanc dilué).

Rincez à l'eau.

Pour les boissons alcoolisées, utilisez de l'alcool acidifié (2/3 d'alcool à brûler, 1/3 vinaigre blanc).

Sang, oeuf, taches alimentaires (tache d'origine animale)

Grattez la partie superficielle. Humidifiez à l'eau.

Tamponnez au chiffon imbibé d'eau savonneuse, puis d'alcali dilué. Rincez à l'eau.

ATTENTION : sur laine et sur soie, préférez le savon à l'alcali qui détériore ces fibres très sensibles aux produits basiques.

Stylo à bille, colles, peintures et vernis frais, goudron, taches grasses (taches d'origine chimique).

Utilisez un chiffon imbibé de solvant pur : alcool à brûler, white-spirit, essence de térébenthine, selon le cas.

ATTENTION : - aux décolorations avec le trichloréthylène particulièrement, - aux détériorations de colles et des mousses de garnissage. Ne pas fumer, ventiler le local.

Chewing-gum

Utilisez une bombe réfrigérante pour chewing-gum, cassez les morceaux durcis. Au lieu de bombe, on peut employer un glaçon avec une efficacité moindre. Traitez le fond de tache avec un solvant (perchloréthylène et trichloréthylène) en suivant les précautions inhérentes à ce type de produit (voir ci-dessus).

Bougie, cire

Eliminez par grattage la partie superficielle après durcissement de la tache. Utilisez un fer moyennement chaud sur un buvard pour absorber la tache résiduelle. Traitez le fond de tache avec un solvant chloré.

ATTENTION : sur textiles acryliques (Dralon, Orlon, Courtelle, Crylor...), Polyamides (Nylon, Rilsan...), et surtout chlorofibres (Clevyl, Rhovyl...) et polypropylène (Meraklon...) l'échauffement devra être très réduit.

Encre de stylo-plume mercurochrome

Tamponnez avec un chiffon humide. Faire dégorger au maximum. Détachez ensuite au savon puis à l'alcali dilué en utilisant le chiffon. Rincez. Le fond de tache peut être traité avec un détachant antirouille du commerce. Rincez.

Rouille

Employez avec précaution un détachant antirouille du commerce. Rincez.

 

 

Quelques indications sur les traitements en fonction de la nature du matériau

Matériaux

Risques

Traitement

Fibres cellulosiques naturelles (jute, lin, coton...), ou artificielles (viscose).

Retraits, déchirures, fibrillation (cause : humidité).

Méchage du velours (cause : humidité)

Choisissez la méthode à mousse sèche ou au solvant.

Pour l'injection-extraction, procédez par bandes successives avec séchage entre deux.

Evitez l'humidification excessive. Brossez le revêtement en fin de nettoyage.

Fibres naturelles (soie, laine...)

Dégorgement des colorants (cause : eau ou produits basiques).

Elimination des impressions pigmentaires (cause : solvants).

Evitez l'humidification.

Employez des shampooings spécifiques pour ces fibres.

Evitez l'emploi des solvants.

Fibres acryliques chlorofibres, polypropylène.

Perte de tenue (cause : chaleur humide)

Contentez-vous d'une solution détergente froide.

Tissus fins

Marbrures (cause : nettoyage non homogène).

Humidifiez plus si cela est possible

Tissus collés et garnissage en mousse ou en latex

Décollement et dégradation (cause : solvants)

Evitez l'emploi des solvants.

Tissus lâches, certains velours.

Dégradation, effilochage (cause : action mécanique trop intense).

Evitez le brossage trop agressif. Réduisez toute action mécanique.

Velours épais

Durcissement des fibres (cause : séchage du shampooing).

Employez les shampooings avec parcimonie, dilués.

Rincez abondamment.

Accessoires

Fusion des boutons en matière plastique (cause : solvants). Rouille sur les fermetures à glissière ou boutons métalliques (cause : humidité).

Protégez les accessoires sensibles.

 
retour a l'accueil du guide du consommateur de meuble   logo du CTBA - Centre Technique du Bois et de l'ameublement
 
 

Le site Guide du consommateur des Industries Françaises de l'Ameublement - Lexique, styles et astuces dans le secteur du meuble. Ce site fait partie du Portail de l'ameublement français