Guide du consommateur de meuble Retour au portail de l'ameublement francais
 
Le Placage
L'autre forme d'utilisation du bois dans les meubles est issue de la technique italienne du bois mince plaqué dite " Intarsa ", apparue au 17ème siècle et révolutionnaire pour l'époque. Appelée en France "ébénisterie", elle a dû son essor à Charles-André BOULLE, menuisier en meubles de Louis XIV, a réalisé des meubles superbes en faisant coller des feuillets minces d'ébène scié sur des structures menuisées et sculptées en bois blanc. Depuis, l'évolution des techniques, notamment de la précision du tranchage et du ponçage, a permis d'économiser de plus en plus la matière souvent précieuse, et d'inventer de nouvelles formes de mise en oeuvre, constituant ainsi aujourd’hui la manière la plus élégante d'anoblir les panneaux.

En effet, dans le meuble "plaqué" on utilise du placage dit "d'ébénisterie", c'est-à-dire de très belle qualité, le plus souvent tranché, ou déroulé si la mise en valeur des "figures" de certains bois précieux l'exige. Le tranchage fin et précis (le plus souvent de 5 à 6/10 de millimètre) permet de multiplier le nombre d'images quasi identiques du bois, de les composer en frises de feuilles juxtaposées, et donc de garnir des panneaux de grande surface, de réaliser des décors en marqueterie classique ou contemporaine, etc. Le frisage est dit "glissé" si les feuilles de placage sont à fil parallèle, et "à livre ouvert" si une feuille sur deux est retournée, donnant ainsi des décors aux ramages symétriques.

Les placages sont en général plaqués à chaud sur des panneaux de particules, plus rarement de fibres, lattés ou alvéolaires. Les deux faces du panneau sont plaquées symétriquement pour raison d'équilibrage, mais pas obligatoirement de la même essence de bois. Les chants des panneaux sont plaqués du même placage, ou protégés par des alèses ou emboîtures massives.

Le placage est normalement plaqué à plat, mais il est possible de le mouler sur des formes complexes, dans certaines limites de courbure. Un pressage à l'aide d'une membrane souple permet de coller des placages sur des panneaux aux bords amincis, remplaçant ainsi les panneaux massifs de porte à plate-bande à l'intérieur d'un cadre (panneau plaqué-moulé).

Cette technique permet aussi d'obtenir économiquement des tablettes et plateaux de tables aux bords "en aile d'avion", droits, et même convexes ou concaves moyennant quelques retouches manuelles (post-forming). Avec d'autres machines, on peut coller un placage fin renforcé par un non-tissé sur un chant de panneau mouluré (soft-forming) ou autour d'un profil mouluré en bois blanc ou en panneau (enrobage). L'apparence massive du bois peut donc être donnée par du placage.

Il existe aussi des placages industriels dits "reconstitués", inventés en Italie dans les années 60. Des techniques ultra-modernes transforment des placages naturels déroulés (peuplier, bois exotiques) en de nouveaux placages au décor totalement maîtrisé : scannage de vrais bois, reconception informatisée des dessins et couleurs, mise en teintes diverses, encollage, pressage dans des moules, retranchage orienté permettent soit d'imiter une essence noble ou les effets de loupes, de ronces, soit d'innover dans des décors surréalistes, prisés des créateurs contemporains.

 
retour a l'accueil du guide du consommateur de meuble logo du CTBA - Centre Technique du Bois et de l'ameublement
 
 

Le site Guide du consommateur des Industries Françaises de l'Ameublement - Lexique, styles et astuces dans le secteur du meuble. Ce site fait partie du Portail de l'ameublement français