Quel est le rôle d’une entreprise du Contract comme Malvaux sur des projets de reconversion ?

Philippe Denavit : En collaboration avec l'architecte d'intérieur, notre mission est de redonner vie à un lieu, de le reconvertir en imaginant les solutions techniques, de créer de nouveaux usages, de nouvelles émotions, en conservant la richesse du patrimoine architectural. Dans le cas de transformations en hôtel, il faut respecter le lieu, mais aussi que l'hôtel, et le cas échéant le restaurant, aient, grâce au choix des matériaux, tous les éléments de confort, de chaleur, d’acoustique et de lumière d’aujourd’hui, tout en respectant les normes. En tant qu’agenceur, nous intégrons dans nos réalisations un ensemble de prestations et de matériaux issus des métiers d’art du bois, du métal, du marbre, du verre, des tissus, etc.

 

Quels sont les différents métiers du marché du Contract ?

Philippe Denavit : Nous allons de la coconception avec le créatif — l’architecte — à la remise de clés : c'est une chaîne de compétences complémentaires, du chargé d'affaires au poseur. Notre capacité est de faire de chaque projet une réalisation unique intégrant des produits sur mesure d’agencement ou d’ameublement. Un atout fort de notre marché est la capacité de notre entreprise à réaliser ce travail en interne, de la conception à la pose, mais aussi de travailler en groupe avec des entreprises complémentaires dans leurs savoir-faire.

À cheval entre savoir-faire historiques et mutations nécessaires, quels sont, selon vous, les enjeux et problématiques de vos métiers ?

Philippe Denavit : Nous avons franchi depuis longtemps une barrière technologique avec l’adoption des outils de conception ou de fabrication numériques associés à des savoir-faire historiques. Nous devons aujourd’hui intégrer dans nos entreprises des personnes intelligentes et développer des systèmes de formations valorisants qui permettent à nos collaborateurs de s’épanouir. La force de notre histoire est humaine et nous devons être de plus en plus agiles et complets pour accompagner nos clients en France et à l’international.

Comment intéresser les plus jeunes à la dynamique de ces métiers ?

Philippe Denavit : En leur montrant de belles réalisations, comme le fait cet ouvrage ! De la conception digitale à la fabrication et à la pose, notre profession offre un large choix de poste à responsabilité. Nous ouvrons d’ailleurs fréquemment les portes de nos entreprises pour montrer aux jeunes la richesse et l’intérêt de nos métiers. Chaque projet est une nouvelle aventure que nous souhaitons partager avec eux.