Le French Design

Le french design, qui fait le charme et l’esprit de l’art de vivre à la française, s’inscrit dans une ligne éditoriale qui se traduit par une recherche de cohérence dans les tendances, au sein d’une même collection. Elles vont au-delà du simple mobilier pour embrasser un univers décoratif étendu (luminaire, petits objets, tapis...). Des cadres de vie entiers, où leurs collections sont mises en scène.

L’ouverture internationale

Les Éditeurs français sont portés par la volonté de se déployer en France et à l’international pour habiller les intérieurs du monde entier. Ces entreprises sont créatrices de valeurs, d’emplois, de richesses économiques et culturelles. Elles sont l’avant-garde du design français à l’international.

L’excellence du savoir faire

Avec le soutien d’outils modernes et innovants, la poésie de la création est sublimée par la rigueur industrielle. Ces métiers d’excellence s’inscrivent dans un spectre large : design management, conception, sourcing fournisseur, promotion, logistique, vente, livraison et suivi client sont au cœur de leurs compétences.
Ainsi, l’Editeur est le point de contact entre la création, la production et la commercialisation.

Le courant des Editeurs français, avant-garde de la création

Courant français d’entrepreneurs, les Éditeurs se sont rassemblés en un collectif porté par l’Ameublement français. Héritiers d’un équilibre entre histoire des styles, poésie, créativité et audace, ils se placent entre patrimoine et innovation. Traits d’union entre les designers et les fabricants, le collectif des Editeurs de l’Ameublement français se rassemblent autour de valeurs communes, portent des actions et des ambitions collectives et sont les garants d’une image certaine de l’art de vivre à la française, en France et à l’international.
Souhaitant s’affranchir des modèles classiques de production, les Éditeurs français font le pari d’une création française (le French design), d’une production et d’une commercialisation soutenues par des savoir-faire le plus souvent externalisés.
Véritable ressource d’idées et de moyens pour ses membres, ce collectif est le point de rendez-vous pour partager, s’associer et échanger les bonnes pratiques individuelles au service du collectif, toujours avec bienveillance.

Le groupement

Courant français d’entrepreneurs, avant-garde de la création, les Editeurs se sont rassemblés en un collectif porté par l’Ameublement français.

Matthieu GALARD
Directeur artistique de Hartô et Président du groupement des Editeurs
Louise BREGUET
Co-fondatrice de La Chance et Vice-présidente du groupement des Editeurs
Philippe JARNIAT
Responsable de marché

Héritiers d’un équilibre entre histoire des styles, poésie, créativité et audace, ils se placent entre patrimoine et innovation. Traits d’union entre les designers et les fabricants, le collectif des Editeurs de l’Ameublement français se rassemble autour de valeurs communes, porte des actions et des ambitions collectives et est les garants d’une image certaine de l’art de vivre à la française, en France et à l’international.

Souhaitant s’affranchir des modèles classiques de production, les Éditeurs français font le pari d’une création française (French Design), d’une production et d’une commercialisation soutenues par des savoir-faire le plus souvent externalisés. Véritable ressource d’idées et de moyens pour ses membres, ce collectif est le point de rendez-vous pour partager, s’associer et échanger sur les bonnes pratiques individuelles au service du collectif… toujours avec bienveillance.
 

Le mot des présidents Mathieu Galard (Hartô) et Louise Breguet (La Chance) :

« Si nous avons choisi d'avoir une présidence à deux têtes, c'est pour mieux représenter les différentes sociétés. Le domaine de l'édition est large et il nous semblait opportun d'être capable de répondre et d'agir pour tout le monde : de l'éditeur fonctionnant principalement avec les revendeurs à la galerie travaillant en direct avec le client final. Nos points communs étant de mettre en valeur une certaine idée du design et ses designers français, de nous développer commercialement (export) et de pérenniser nos structures en échangeant sur les bonnes pratiques ».

 

Les projets

  • Rédaction d'une charte définissant notre groupement. Cette charte doit mettre en avant les spécificités de nos métiers et un code de bonne conduite entre adhérents ;
  • Présentation du groupement lors d'évènements ;
  • Des rencontres formelles et informelles : créer du lien entre nous, de la fluidité intermembre et pourquoi pas, de petits groupes d'actions ou d'intérêts communs ;
  •  Une Action « Contract », par la rencontre et le rapprochement « intergroupements » (Contract / Agenceurs) et une possible présentation de notre groupement auprès de l'Ordre des architectes ;
  • Visibilité à l'export : création d'un groupe de réflexion sur la participation aux salons étrangers (Milan, Cologne, Copenhague, Courtrai, Londres, New York), feedback, bonnes pratiques, groupements des coûts, stands partagés ;
  • Lobbying : création d'un groupe d'action et de réflexion sur les diverses aides possibles/Lobbying auprès des ministères pour visibilités et commande de marchés publics.

 

Les actions