0,52 Md € TTC
marché domestique 2019
+ 2,8 %
marché 2019

Consommation

La taille moyenne d’une salle de bains est d’environ 6 m2Les superficies supérieures à 10/15 m2 demeurent très marginales. Dans ce contexte, même si la quasi-totalité des ménages déclare posséder une vasque ou un lavabo, le besoin en rangement de faible taille est toujours très important. D’autant que l'installation systématique d'une salle de bains est un phénomène récent dans notre histoire.

En 1946, seuls 5 logements sur 100 possédaient une salle de bains ! (2 sur 100 dans les communes rurales, 11 sur 100 dans les grandes villes et 17 sur 100 à Paris). On analyse ainsi plus facilement l’évolution de ce marché.

Les ménages français initient régulièrement des travaux de rénovation, surtout en période de crise où il est important de se réapproprier son habitat, de le doter de plus de confort et de l'embellir.

Près d’un ménage sur deux réalise ainsi des travaux d’amélioration de l’habitat. 

L’univers de la salle de bains s’inscrit dans une logique de projet, avec l’avantage de bénéficier d’une complémentarité d'éléments facilitant le taux de rotation (changement du carrelage, de la douche, de la robinetterie…).

L’armoire de toilette reste un incontournable de la salle de bains car elle est historiquement l’élément de rangement n°1 !

Le marché de la salle de bains bénéficie de l’évolution démographique et donc du besoin croissant en logement, mais également de l'offre de décoration variée et fréquemment renouvelée,  d'innovations et de nouvelles tendances dont les Français sont friands.

Distribution

On identifie clairement deux réseaux de distribution de meubles de salle de bains, celui du grand public, qui concerne les circuits spécialisés ou non spécialisés dans le négoce du meuble, et le réseau des professionnels :

  • Le réseau grand public spécialisé comprend le « jeune habitat », l’équipement du foyer, les spécialistes cuisine et salle de bains ainsi que les professionnels de l’ameublement ;
  • Le réseau grand public non spécialisé, bien souvent multisectoriel. On y retrouve les grandes enseignes de la GSB, la VPC et les grands magasins ;
  • Le réseau professionnel, constitué majoritairement par les grossistes en sanitaires : ce marché reste principalement tourné vers les professionnels.

 Les fabricants de mobiliers de salle de bains bénéficient également de réseaux en propre et peuvent distribuer leur production directement aux particuliers.

 

Chiffres-clés

  • Taille moyenne d'une salle de bain : 6 m².
  • L’ensemble type est composé d’un meuble sous-vasque à 2 tiroirs, d’un plan vasque et d’un miroir.
  • 5 /100 : le nombre de logements avec salle de bains en 1946.
  • Part de marché : 4 % du marché domestique.
  • Répartition des ventes par type de montage : 38 % en kit, 62 % meubles pré-montés.
  • Chiffre d'affaires 2019 de la fabrication de meubles de salle de bains : 150  M€  (valeur des facturations produits HT).
  • Marché domestique 2019 : 0,52 Md € TTC.
  • Marché en 2019 : + 2,8 %.
  • La part des exportations représente en moyenne 7 % de l’activité totale des entreprises.
  • On identifie plus d’une vingtaine d’entreprises spécialisées dans la fabrication française de mobilier de salle de bains.

Le groupement

Véritables ambassadeurs de leurs pairs, les président et vice-président de groupement s'engagent pour une profession toujours plus dynamique et toujours plus ambitieuse ! Ils portent la parole du collectif pour initier des actions fédératrices et font rayonner la compétitivité de l’industrie française, pour que la fabrication française ne cesse jamais de conquérir de nouveaux marchés.

Lorenz Giannoni
Directeur général de Kohler France – Sanijura et Président du groupement cuisine et salle de bains
Philippe Croset
Directeur général du Groupe Fournier et Vice-président du groupement cuisine et salle de bains
Valérie SOUVERVIE
Responsable de marché

Le groupement cuisine et salle de bains rassemble actuellement 29 entreprises, ETI comme PME.

La représentativité des fabricants français de meubles de cuisine est supérieure à 90 %. Celle de la salle de bains est estimée à plus de 70 %.

Les actions