Brexit : le GEM vous informe en amont des conséquences pour votre entreprise

International Publié le par Emmanuelle DUMAS
PARTAGER :
Le Groupe des Exportateurs de l’Ameublement français se tient à vos côtés pour vous apporter toutes les informations nécessaires afin que votre entreprise puisse se préparer le plus en amont possible aux conséquences du BREXIT. 
 
A ce titre, le GEM a participé le 15 mars dernier au colloque du MEDEF : 'Un an avant le BREXIT : Que faire ? Comment faire ?
 
Le 29 mars 2019, le Royaume-Uni quittera bien l’Union européenne. Il n’y aura pas de retour en arrière.
Une phase de transition s’en suivra jusqu'au 31 décembre 2020 pendant laquelle Londres respectera les règles de l’Union Européenne et bénéficiera en échange de l’accès au marché unique.
Cela dit, les conséquences immédiates pourront être très lourdes dans la vie de nombreuses entreprises françaises.  
 
Lors de ce colloque, quatre grands domaines de vigilance ont pu être identifiés :
1/ Les barrières tarifaires. Simple en apparence, ce sujet peut être plus épineux, si l’on aborde la question de la chaîne des valeurs.
2/ Les barrières non tarifaires (BNT)
Les droits de douane et les BNT sont des systèmes mis à priori en place à court terme. En revanche, les règlements et les règles d’origine pourraient évoluer dans le temps au Royaume-Uni et donc constituer un danger à moyen-long terme.
3/ Les règlements que Londres pourrait adapter à ses intérêts concerneraient notamment les aides publiques à l’industrie, alors que ces dernières sont strictement encadrées dans l’UE. En mai prochain, le nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles sera applicable dans les Etats membres. Qu’en sera-t-il au Royaume-Uni dans le futur ?
4/ Le Royaume-Uni pourrait devenir une plateforme d’entrée des pays tiers dans l’UE, en adoptant des règles d’origine divergentes de celles dont dispose cette dernière. Il s’agirait donc de favoriser la réexportation vers le marché commun à partir du territoire britannique.
 
Le MEDEF n’a qu’un seul mot d’ordre pour les entreprises : s’y préparer !  
En particulier celles qui ne connaissent pas le grand export, et qui vont être confrontées aux difficultés et aux formalités qui vont avec le commerce extracommunautaire. 
Dès maintenant, les PME doivent engager une revue générale de leurs activités, leurs systèmes informatiques, leurs ressources humaines et d’autres domaines comme la propriété intellectuelle.
 
Pour aider les entreprises françaises à se préparer, le MEDEF a réalisé un « Guide du Brexit ». 
 
 
Parmi les actions qu'il préconise pour s’organiser : 
- Désigner « un chef de file » dans l’équipe de direction pour « superviser » le dossier, 
- Faire en sorte que ce soit tous les responsables de l’entreprise qui identifient « ensemble les hypothèses et les domaines d’exposition » ,
- Communiquer en interne et travailler en réseau.
 
L’enjeu pour l’entreprise est de bien évaluer l’ampleur des changements possibles dans son fonctionnement (chaîne logistique, marchés, main d’œuvre, législation, coûts, localisation des activités, modèle opérationnel, systèmes, données, fiscalité, …).
 
brexit-hard-soft

N'hésitez pas à nous faire part de vos problématiques.

Contactez Emmanuelle Dumas au 01.44.68.18.69 ou par email : dumas@ameublement.com 

 

 

   

 

        

 

 

Mots clés :
Brexit