Diisocyanates : Limite d'exposition professionnelle - Appel à commentaires et à preuves

Technique Publié le par Bertrand DEMARNE
PARTAGER :

Le Bureau européen des produits chimiques (ECHA) a été mandaté par la Commission européenne pour proposer des valeurs limites d’exposition des salariés aux Diisocyanates. Dans ce cadre, il lance un appel à commentaires et preuves à toutes les parties concernées par l’utilisation professionnelle de cette famille de substances.

Les diisocyanates sont des substances chimiques présentes dans les vernis/finitions PU (à base de polyuréthanes) et certaines colles PU mis en œuvre en ameublement bois/panneaux. Ils sont également utilisés dans la fabrication des mousses PU pour le rembourrage et la literie.

Parmi les diisocyanates on peut citer :

  • Le 4,4’-MDI (Methylene diphenyl 4,4'-diisocyanate), N° CAS 101-68-8
  • Le Diisocyanate d’isophorone, N° CAS 4098-71-9  
  • Le TDI (Diisocyanate de toluène), N° CAS 584-84-9

En France les isocyanates organiques sont visés par le tableau des maladies professionnelles n° 62 et font déjà l’objet d’une VLEP 8h indicative de 0,01 ppm.

Ces demandes de preuves de l’ECHA permettent aux parties de manifester leur intérêt et d’exprimer leurs points de vue et leurs préoccupations au début de l’élaboration d’un rapport scientifique sur les limites d’exposition professionnelle à une substance ou à un agent chimique sur le lieu de travail.

Un appel à preuves vient compléter et ne remplace pas la consultation publique sur le rapport scientifique établi à l'appui des limites d'exposition professionnelle sur le lieu de travail.

La consultation (en anglais) sous le lien https://echa.europa.eu/fr/oels-cce-current-consultation/-/substance-rev/23201/term est ouverte depuis le 17 avril 2019 et sera clôturée le 30 juin 2019.

Mots clés :
isocyanatereach