A la différence du monde industriel allemand, suédois, néerlandais, suisse, ou italien qui attire l’élite de ces pays dans les territoires, le monde industriel français a plus de difficulté à attirer les élèves des grandes écoles, qui sont plutôt orientés vers les grandes entreprises, cabinets de conseil ou start-up technologiques. 
 
 > proposition avec le VTE de démarrer leur vie professionnelle par une année ou plus, dans une PME plutôt industrielle dans les territoires de France
 
 > mission sur des sujets stratégiques ou opérationnels (ex : décarbonation de l’entreprise - cf programme de transition énergétique de l’Entreprise « VTE vert », digitalisation (usine du futur), etc.)
 
 > coup de pouce sous la forme d'une subvention de 4000 € versée par le Ministère de la Cohésion et des Territoires à l'entreprise
 
 > promotion et information des jeunes diplômés assurées par BPIFrance par le biais de présentations en webinaires / roadshow dans les écoles