Et si la literie pouvait guérir le « mal du siècle » ?

Prospective Publié le par Laëtitia FRITSCH
PARTAGER :

Quelle corrélation entre mauvaise literie et mal de dos ?

Un quart des Français déclarent manquer de sommeil. Trois personnes sur dix dorment à peine 6 heures par nuit, avec des conséquences terribles sur leur santé, leur qualité de vie et même leur productivité en entreprise. Par ailleurs, 80 % des Français ont eu ou auront des douleurs vertébrales, première cause d’arrêt de travail. De plus en plus de jeunes adultes et adolescents, qui ne présentent pas de pathologie, se plaignent de maux de dos. Ces deux faits sont-ils liés et surtout, auraient-il une même cause : une mauvaise literie ? 

En 2018, les industriels et les distributeurs de literie, membres de l’APL, l’Association pour la Promotion de la Literie, ont commandé à l’European Sleep Center de Paris l’étude « Actidos », pour tenter d’établir une corrélation entre literie, manque de sommeil et douleur dorsale. Elle s’est plus particulièrement portée sur les jeunes adultes et les adolescents : quelle incidence une literie neuve peut-elle avoir sur le mal de dos ? Pour le découvrir, des médecins spécialistes du sommeil, dirigés par le Dr François Duforez, ont effectué des tests sur 82 jeunes jockeys ; des sujets idéaux puisqu’ils dorment peu et que leur discipline met leurs vertèbres à rude épreuve !
 
 
Les bienfaits du sommeil sur le dos
 
Le sommeil est donc un facteur essentiel pour la bonne tenue du dos. En position allongée, les disques intervertébraux sont soulagés de la pression du poids du corps. Ils peuvent ainsi se réhydrater et retrouver leur volume. La colonne vertébrale, qui n’est pas droite durant la journée, peut donc se tendre à nouveau. 
L’étude « Actidos » démontre que 42 % des sujets souffrant de lombalgies, de courbatures et autres douleurs, dorment moins de 6 heures par nuit. Si ces problèmes de dos touchent de plus en plus les jeunes, c’est parce qu’ils ne dorment pas suffisamment, stimulés par l’utilisation intensive d’appareils électroniques (téléphone, ordinateur, télévision, tablette, etc.), réduisant d’autant l’efficacité de leur sommeil. Ainsi, 46 % des moins de 35 ans déclarent souffrir ou ont déjà souffert d’un mal de dos chronique.
 
 
L’incidence d’une literie neuve
 
Les experts ont comparé les résultats des sujets qui disposaient d’une literie neuve aux résultats des sujets qui dormaient sur une ancienne literie (six ans d’existence). Les chiffres sont édifiants : 56 % des sujets dormant sur un ensemble matelas et sommier neuf ont une meilleure posture dorsale. Une literie adaptée optimise la décompression musculaire et le réalignement de la colonne vertébrale, permettant notamment un redressement de 8 % de la partie dorsale et de 7 % de la courbure lombaire. De plus, les cavaliers ayant dormi sur une literie neuve ne font état d’aucune sensation de fatigue, malgré leur réveil à 5 heures du matin. Cette meilleure condition physique s’explique par une nuit plus complète : renouveler la literie permet de réduire le temps d’endormissement pour un gain de temps de sommeil de 12 minutes par nuit.
L’étude prouve bien que le sommeil, associé à une literie de qualité, joue un rôle primordial dans le redressement de la posture et contribue à mieux se prémunir contre le mal de dos !
 
 
  • L'étude sur le site Infoliterie : 

https://www.infoliterie.com/conseils-literie/etudes/etude-actidos/

 

  • Le communiqué sur le site European Sleep Center : 

http://europeansleepcenter.fr/?p=78