La filière ameublement publie ses résultats pour 2018

ActionsLobbyingÉconomieProfessionsÉvénementsPresse Publié le par Agnès COLDEFY
PARTAGER :

Une année qui annonce un décrochage du marché

La FNAEM (Fédération française du Négoce de l’Ameublement et de l’Équipement de la Maison), l’Ameublement français et l’IPEA (Institut de Prospective et d’Etudes de l’Ameublement), publient ce jour les résultats détaillés de la filière ameublement pour l’année 2018. 

 

2018 : décrochage du marché 

Le marché du meuble a toujours fonctionné sur un rythme de cycles de croissance courts et l’année 2018 marque ainsi la fin de celui entamé en 2015. Après trois années consécutives en progression, le marché voit son activité reculer de 2,7% en valeur en 2018 pour se stabiliser à 9,50 milliards d’euros TTC. Le marché perd ainsi plus de 250 millions d’euros, ce qui le ramène à une valeur inférieure à celle enregistrée en 2016, effaçant du même coup le bon exercice 2017. 

Le premier semestre 2018 aura toutefois commencé sur le même rythme que la majeure partie de l’année 2017, c’est-à-dire de manière très erratique avec une alternance de bonnes performances et de reculs d’activité d’un mois à l’autre. Cela a permis au marché de limiter les pertes sur les six premiers mois de 2018 avec un bilan chiffré à la fin de cette période à -0,6%. 

Le second semestre aura pour sa part été beaucoup plus difficile pour les acteurs du secteur, notamment sous l’influence d’un troisième trimestre 2017 particulièrement dynamique. Le dernier trimestre pour sa part n’aura fait que confirmer la tendance des neuf premiers mois. Le marché reste ainsi à fin décembre sur six mois de recul consécutifs de son activité et une performance de -4,6% en valeur pour le second semestre.

 

La cuisine, seul segment en croissance en 2018 

Le constat est simple pour l’année 2018, en ce qui concerne les performances des segments de produits sur le marché, seule la cuisine enregistre une progression de ses ventes (+1,1%), notamment grâce aux spécialistes cuisine qui démontrent encore la meilleure performance du marché en 2018 (+3,2%).   

Si la literie parvient de son côté à maintenir son activité, les autres segments affichent pour leur part des reculs de performances assez marqués, notamment en ce qui concerne le meuble meublant (-5,2 %) et le rembourré - canapés, fauteuils, banquettes - (-4,7%).

 

Des mises en chantier en retrait en 2018  

Le marché du meuble a toujours été très dépendant de l’activité sur les marchés de l’immobilier neuf comme ancien, même si certains segments de produits parviennent doucement à s’en affranchir. Toutefois, le déménagement demeure la première raison d’achats de meubles et ce sont toujours un tiers des meubles qui sont achetés par un ménage qui a emménagé depuis moins de deux ans. En 2018, l’activité en recul sur le marché de l’immobilier neuf aura constitué un obstacle supplémentaire à la bonne tenue du marché du meuble. Les mises en chantier n’ont pas atteint les 400 000 unités, en recul de 7% par rapport à l’exercice 2017.   

La fédération française du bâtiment estime que les mises en chantier de logements neufs devraient reculer également dans des proportions proches de 7% en 2019, soit environ 25 000 unités mises en chantier en moins sur l’année. Si les nouvelles venant de l’immobilier neuf sont peu rassurantes, elles sont toutefois meilleures en ce qui concerne l’immobilier ancien. Le niveau toujours bas des taux d’intérêt pour les prêts immobiliers devrait permettre à l’activité de se maintenir dans les prochains mois à ces niveaux élevés qui constituent des records pour les années 2000.  

 

International : un marché fort dans l’Hexagone est nécessaire pour soutenir les exportations  

Le marché mondial du meuble représente 400 Mds €  et constitue de larges opportunités de conquêtes pour le marché français.

La croissance de la filière meuble est poussée par une hausse des exportations à l’international. On constate en effet une hausse de 1,3 % des exportations en 2018. Malgré une croissance du PIB de la Chine moins dynamique que les années précédentes, les exportations françaises vers ce pays ont augmenté de 7,8 % sur la même période.

Ces bons chiffres s’expliquent par la capacité de la filière meuble française à innover et répondre aux besoins des ménages à l’international mais aussi par l’attractivité de la marque France au-delà de nos frontières. L’équilibre entre l’art de vivre à la française, le french design et l’excellence industrielle sont autant d’atouts du meuble français pour conquérir d’autres cultures.  Le maintien d’une croissance forte en France est primordial pour favoriser le déploiement de la filière meuble à l’international. Pour dégager des capacités de financement de leurs efforts à l’exportation, les professionnels français ont en effet besoin d’un marché national dynamique.


C’est pourquoi la filière meuble appelle le gouvernement à prendre une mesure simple et efficace pour relancer le marché français (Voir communiqué « La filière ameublement appelle le gouvernement à autoriser un déblocage temporaire du Plan Epargne Logement pour l’achat de meubles neufs »). 

Contact presse : Image Sept Sylvie Delassus – 06 26 54 33 18 - conferenceameublement@image7.fr   

 

A télécharger :



A propos de la FNAEM

La Fédération française du négoce de l'ameublement et de l'équipement de la maison est depuis 2002 l’unique organisation professionnelle représentant au niveau national la branche du négoce de l'ameublement et de l’équipement de la Maison. Elle rassemble aujourd’hui près de 3700 points de vente, dont les parts du marché national de l’ameublement sont estimées à 80%.  La FNAEM réunit tous les types de distribution : les principales enseignes et groupements de magasins spécialisés dans l'ameublement et l'équipement de la maison, opérant au niveau national ainsi qu’une large majorité de négociants affiliés ou indépendants, regroupés au sein d’une vingtaine de Chambres régionales.

L’ensemble des informations concernant la FNAEM et ses activités est disponible à l’adresse suivante : www.fnaem.fr    



A propos de l’Ameublement français

L’Ameublement français est une organisation professionnelle qui rassemble 350 entreprises françaises de la fabrication d’ameublement et de l’aménagement des espaces de vie. Accélérateur de son industrie, l’Ameublement français facilite la conquête de ses adhérents vers les marchés nationaux et internationaux, encourage l’innovation et les savoir-faire afin de s’adapter aux enjeux de demain. L’Ameublement français met à leur disposition des ressources et initie des actions collectives favorisant le partage avec tous les acteurs de la chaîne de valeur, de l’objet au projet. Convaincu de la force du collectif, l’Ameublement français est un acteur engagé sur les scènes politiques, économiques, et sociales pour faire rayonner l’excellence industrielle et l’art de vivre à la française.

Pour en savoir plus : www.ameublement.com     



L’IPEA

L’IPEA, Institut de Prospective et d’Etudes de l’Ameublement, est une association 1901. Sa mission est :

  • de réaliser, publier et commercialiser toute statistique, étude quantitative et prospective sur les marchés de l’ameublement et de l’équipement de la maison,
  • d’étudier et d’engager toute action concourant à une meilleure connaissance de l’évolution de ces marchés et de leurs perspectives. 

En 2018, l’IPEA a réalisé une étude européenne sur la cuisine intégrée, une étude sur le marché français des meubles de rangement et son colloque annuel en décembre. D’autre part, comme chaque année, un indicateur mensuel de conjoncture est diffusé tous les mois.

Pour en savoir plus : www.ipea.fr