Résultats 2019 et grandes tendances 2020 du marché de l'ameublement

ActionsÉconomiePresse Publié le par Amandine ROBERT
PARTAGER :

RESULTATS 2019 ET GRANDES TENDANCES 2020 DU MARCHE DE L'AMEUBLEMENT

Le 3 mars 2020 - La FNAEM (Fédération française du Négoce de l’Ameublement et de l’Équipement de la Maison), l’Ameublement Français et l’IPEA (Institut de Prospective et d’Etudes de l’Ameublement) dévoilent les résultats de la filière de l’ameublement en France pour l’année 2019.


En 2019, les ventes de meubles progressent de 4,1% en valeur et le marché franchit la barre des 13 milliards d’euros de mobilier domestique vendu pour se stabiliser à 13,4 milliards d’euros TTC soit 11,3 milliards d’euros HT.

2019, une année positive pour le marché du meuble domestique

Toutes les familles de produits et tous les circuits sortent gagnants de l’exercice qui vient de se terminer. La croissance est au rendez-vous dans tous les segments mais ce sont la cuisine et les spécialistes cuisine (intégrés cette année au marché), qui enregistrent les meilleures performances.

Plusieurs éléments permettent d’expliquer ces bons résultats, qui s’intègrent dans un contexte globalement positif :

  • Une confiance des ménages au-dessus de la moyenne tout au long de l’exercice (selon l’indicateur synthétique de confiance des ménages de l’Insee).
  • Des ménages dans une logique de consommation alors que leurs principaux placements ont affiché des taux toujours aussi bas (avant une nouvelle baisse du livret A le 1er février 2020 pour arriver à 0,5%)
  • Un pouvoir d’achat en hausse (+2,1% attendus, du jamais vu depuis plus de dix ans)
  • Un taux d’inflation plutôt mesuré
  • Un nombre très élevé de transactions dans l’immobilier ancien, plus d’un million en rythme annuel, qui ont soutenu les différents marchés de l’équipement de la maison

*** Le détail par segment est disponible dans le dossier de presse FNAEM / Ameublement Français / IPEA, accessible sur demande ***

 

La cuisine affiche la croissance la plus dynamique

La filière ameublement présente un constat globalement positif en 2019.

Tous les segments de produits enregistrent d’importantes progressions, avec les deux segments les moins performants qui approchent tout de même les 3% de croissance :

Le segment du meuble de cuisine enregistre la meilleure performance du marché avec un engouement réel et continu des Français pour la cuisine intégrée (segment en progression de plus de 6%). A noter que le segment capitalise fortement sur les bonnes performances des spécialistes cuisine tout au long de l’année. La literie réalise la deuxième meilleure croissance du secteur après une année 2018 morose. Avec une croissance de 3,4%, le meuble meublant enregistre également une belle performance alors que les surfaces de vente qui lui sont allouées continuent de se réduire dans bon nombre de magasins de la vente physique.

Le meuble de jardin voit ses ventes progresser de 3,1% notamment grâce à une météo clémente. Quant aux ventes de sièges rembourrés, si elles sont en croissance, elles n’excèdent pas les 3% contrairement aux autres segments majeurs du meuble.

Les ventes de meubles de salle de bains progressent également sur l’année, soutenues notamment par les bonnes performances dans l’immobilier ancien (le meuble de salle de bains se change généralement lors de travaux suite à un déménagement).

Evolution en valeur par familles de produits – milliards d’euros courants TTC

Traitements et estimations IPEA, marché 2019 - Sources : IPEA*, Eco-mobilier, Insee
*En 2019, l’IPEA a mené un travail de recadrage du marché du meuble à partir de différentes sources dont les déclaratifs de mises en marché d’Eco-mobilier par types de produits et types de distributeurs. Ce travail a permis de redéfinir de manière plus précise le périmètre « meuble », surtout pour les grandes surfaces de bricolage et les pure-players. Le changement de périmètre appliqué sur les valeurs de marché en 2018 et 2019 entraîne une rupture des séries statistiques. En conséquence, toute comparaison avec les périodes antérieures à 2018 est impossible.

S’agissant des premières semaines de 2020, ces éléments demeurent plutôt bien orientés avec une nouvelle hausse du pouvoir d’achat attendue, suite notamment à la baisse de l’impôt sur le revenu et à la poursuite de la suppression de la taxe d’habitation. Le chômage devrait également continuer à baisser selon les analystes alors que le moral des ménages n’aura été que peu entamé par le projet de réforme des retraites et les mouvements sociaux qui ont suivi. Les indicateurs sont donc encore au vert afin de poursuivre sur la lancée de l’année 2019.

 

2019 : l’année des spécialistes

En 2019, les spécialistes enregistrent la meilleure performance du marché. Les spécialistes portent le marché 2019 de la cuisine intégrée, surtout sur les premiers mois de l’année. Les enseignes de la grande distribution tardent quant à elles à retrouver le chemin d’une croissance durable sur le début de l’exercice sur ce segment. Les spécialistes literie et salon affichent également des résultats en croissance sans parvenir à approcher les performances des cuisinistes. La grande distribution ameublement voit ses ventes progresser de 4,3% sur le dernier exercice. Les clients d’un des acteurs majeurs, disparu à la fin de l’année 2018, se sont répartis sur les enseignes restantes, même si certains ont été tentés de jouer la carte du e-commerce.

Les enseignes de l’ameublement milieu haut de gamme affichent une belle croissance en 2019. Le circuit enregistre de bonnes performances sur ses deux rayons majeurs, le meublant et les sièges rembourrés, qui représentent plus des deux tiers de leur chiffre d’affaires. Quant aux grandes surfaces de bricolage, elles continuent leur percée sur le marché du meuble et voient encore leurs ventes progresser en 2019 sur leurs deux marchés majeurs que sont le meublant et la cuisine.

Pour le e-commerce, l’année 2019 aura été plus morose. Si les ventes totales du e-commerce sont en forte progression en 2019, selon les premiers indicateurs de la Fevad publiés en cours d’année, le meuble, comme d’autres biens manufacturés, semble pour sa part avoir du mal à suivre le rythme.
 

Structure de la distribution en 2019

Traitements et estimations IPEA - Sources : Ipea, Eco-mobilier, Insee
Grande distribution ameublement : magasins du type Alinéa, But, Conforama, Ikea, Maisons du monde etc. Spécialistes : tous types de magasins spécialisés tels les spécialistes, cuisine, literie, salon, bains, etc. Ameublement milieu et haut de gamme : magasins du type Mobilier de France, Monsieur meuble, petits magasins de meubles généralistes, Ligne Roset, Roche-Bobois, etc. E-commerce : toutes les enseignes pure-players, et pure-players uniquement, vendant des meubles en ligne.  Autres circuits : artisans, magasins non spécialisés meubles dont grandes surfaces alimentaire, discounters de type Gifi, Centrakor, etc.

Un marché du meuble qui résiste au recul des mises en chantier de logements neufs, soutenu par les transactions dans l’ancien

Pour la deuxième année consécutive, les mises en chantier de logements neufs enregistrent un nouveau recul, mais dans des proportions moindres qu’attendues (410 000 logements neufs qui auront été mis en chantier en 2019 soit un recul de seulement 1% par rapport à 2018).

Mises en chantier de logements neufs (milliers)*

Source : SDES, Sit@del2

*Attention, les données ont été révisées par l’organisme de diffusion par rapport aux années précédentes

Au vu des résultats annuels des permis délivrés, une nouvelle baisse des mises en chantier de logements neufs est annoncée pour l’exercice 2020. Ainsi la Fédération française du bâtiment table pour sa part sur un recul de 2% d’ici la fin de l’année, ce qui devrait amener le nombre de logements mis en chantier autour des 400 000 unités.

Toutefois, en 2019, le recul des mises en chantier n’aura pas empêché le marché du meuble de progresser fortement en valeur. Les résultats diffusés par certains acteurs ces dernières années mettaient déjà en évidence que le lien entre mises en chantier et vente de mobilier n’était pas aussi fort qu’il pouvait l’être il y a quelques années. C’est par exemple le cas des spécialistes cuisine qui sont nombreux à réussir à faire progresser leur chiffre d’affaires indépendamment de la situation sur le marché de l’immobilier neuf.

Concernant les transactions dans l’immobilier ancien, les nouvelles étaient au beau fixe en 2019 avec plus d’un million de transactions enregistrées sur l’année. Le déménagement constitue la raison principale évoquée par les consommateurs pour renouveler leur mobilier, ces performances dans l’ancien ne peuvent donc que soutenir le marché du meuble.

> Pour télécharger le communiqué de presse : cliquez ici
 

A Propos

La FNAEM
La Fédération française du négoce de l'ameublement et de l'équipement de la maison est depuis 2002 l’unique organisation professionnelle représentant au niveau national la branche du négoce de l'ameublement et de l’équipement de la Maison. Elle rassemble aujourd’hui plus de 4000 points de vente, dont les parts du marché national de l’ameublement sont estimées à 80%. La FNAEM réunit tous les types de distribution : les principales enseignes et groupements de magasins spécialisés dans l'ameublement et l'équipement de la maison, opérant au niveau national ainsi qu’une large majorité de négociants affiliés ou indépendants, regroupés au sein d’une vingtaine de Chambres régionales.
L’ensemble des informations concernant la FNAEM et ses activités est disponible à l’adresse suivante : www.fnaem.fr

L’Ameublement français
L’Ameublement français est une organisation professionnelle qui rassemble 350 entreprises françaises de la fabrication d’ameublement et de l’aménagement des espaces de vie. Accélérateur de son industrie, l’Ameublement français facilite la conquête de ses adhérents vers les marchés nationaux et internationaux, encourage l’innovation et les savoir-faire afin de s’adapter aux enjeux de demain. L’Ameublement français met à leur disposition des ressources et initie des actions collectives favorisant le partage avec tous les acteurs de la chaîne de valeur, de l’objet au projet. Convaincu de la force du collectif, l’Ameublement français est un acteur engagé sur les scènes politiques, économiques, et sociales pour faire rayonner l’excellence industrielle et l’art de vivre à la française.
Pour en savoir plus : www.ameublement.com

L’IPEA
L’IPEA, Institut de Prospective et d’Etudes de l’Ameublement, est une association 1901.
Sa mission est :
- De réaliser, publier et commercialiser toute statistique, étude quantitative et prospective sur les marchés de l’ameublement et de l’équipement de la maison,
- D’étudier et d’engager toute action concourant à une meilleure connaissance de l’évolution de ces marchés et de leurs perspectives.
En 2019, l’IPEA a réalisé une étude analysant l'impact démographique sur le marché du meuble et son colloque annuel en décembre. D’autre part, comme chaque année, tous les mois a été diffusé un indicateur mensuel de conjoncture.
Pour en savoir plus : www.ipea.fr