TRAITE CAP FRANCEXPORT : l'état apporte son soutien à l’assurance-crédit de 17 pays à risques

International Publié le par Amandine ROBERT
PARTAGER :

Ce lundi 8 octobre, Delphine Gény-Stephann, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Economie et des Finances, a présidé la cérémonie de signature du traité « Cap Francexport ».

  • Ce dispositif vise à permettre aux entreprises françaises d’exporter plus facilement à destination de 17 Etats vers lesquels une défaillance du marché assurantiel de couverture des crédits-export de court terme a été constatée, en apportant une garantie publique à l'assurance de certains crédits-export.
  • Fruit d'un partenariat avec quatre assureurs-crédit privés (Coface, Euler Hermes, Groupama et Atradius), Cap Francexport disposera d'une enveloppe maximum d'un milliard d'euros et s'adresse en priorité aux PME ainsi qu'aux entreprises de taille intermédiaire (ETI) dont le chiffre d'affaires annuel dépasse 1,5 milliard d'euros.
  • Les pays concernés à ce stade sont l'Angola, l'Azerbaïdjan, le Bangladesh, le Bénin, les Comores, l'Éthiopie, la Guinée, la Guinée Équatoriale, le Kazakhstan, le Koweït, la Malaisie, la Mongolie, le Niger, le Nigeria, Oman, l'Ouzbékistan et Panama.
  • La liste des pays jugés à risque pourrait aussi être étendue ces prochaines années.

Deux critères ont toutefois été fixés : le signalement d'entreprises ayant reçu quatre refus d'assureurs-crédit privés vers un pays ainsi qu'une baisse drastique des encours des assureurs-crédit privés sur le pays en question.

>> Pour accéder au communiqué de presse, CLIQUEZ ICI.