Une semaine à Shanghai

DigitalÉconomieInternationalÉvénements Publié le par Stéphanie ROUSSIN
PARTAGER :

Les enjeux de l’Ameublement français  sur le salon Furniture China de Shanghai étaient nombreux :

Favoriser le business des 12 marques présentes au sein de la collective, continuer de déployer French furniture #Myfurnitureisfrench et poursuivre le déploiement du projet Sino Go dont la finalité est d’ouvrir une boutique digitale sur une place de marché chinoise.

Concernant les affaires, 2019 fut une édition un peu moins euphorisante que l’année passée. En toile de fond la guerre commerciale sino-américaine, la multiplication des salons en Chine et un fléchissement du rythme de la croissance chinoise.

Le salon demeure néanmoins solide, incontournable avec une offre abondante et un visitorat international qualitatif.

La mutation du salon vers une offre plus haut de gamme, détourne la catégorie d’acheteurs européens en recherche de produit d'entrée de gamme. 2020 s’annonce déjà comme une année d’internationalisation pour les équipes de Furniture China et de reconquête. Une place plus grande sera faite aux exposants et visiteurs étrangers. Le visitorat chinois se transforme également, les acheteurs sont plus professionnels, plus divers. Les entreprises françaises déjà implantées en Chine ont une analyse positive et soulignent la qualité des visiteurs rencontrés, la distribution traditionnelle reste incontournable pour se développer sur le marché chinois, en revanche l’omnicanalité est une réalité plus forte que nulle part ailleurs.

L’Ameublement français, doté de sa signature internationale, a animé sur son French Furniture Café plusieurs temps forts : des conférences, des rencontres d'affaires. 

C’est sur ce petit bout de France que s’est déroulée la signature officielle du partenariat avec Tmall dans le cadre du projet Sino Go.

Pour plus d'informations sur le marché chinois, l'Ameublement français et son référent en Chine sont à votre disposition.

 

Stephanie ROUSSIN