images description

Missions

L’Ameublement français est l’organisation professionnelle des acteurs de la fabrication d’ameublement et de l’aménagement des espaces de vie.

 

Accélérateur de son industrie, l’Ameublement facilite la conquête de ses adhérents vers les marchés nationaux et internationaux, encourage l’innovation et les savoir-faire afin de s’adapter aux enjeux de demain.

L’Ameublement français met à leur disposition des ressources et initie des actions collectives favorisant le partage avec tous les acteurs de la chaîne de valeur, de l’objet au projet. Convaincu de la force du collectif, l’Ameublement français est un acteur engagé sur les scènes politiques, économiques, et sociales pour faire rayonner l’excellence industrielle et l’art de vivre à la française.

 big>Nous nous attachons pour nos adhérents à :

  • DIFFUSER les informations les plus pertinentes, l’actualité la plus fraîche et faciliter le partage de bonnes pratiques.
  • ORGANISER des actions en cohérence avec le projet sectoriel, afin de faire découvrir des solutions répondant aux grandes mutations.
  • INITIER des projets innovants sources de collaboration et de business, en organisant l’échange entre tous les acteurs de la chaîne de valeur dans une vision plus transverse.
  • ACCOMPAGNER le développement à l’international (GEM) en décryptant les opportunités et en soutenant les pavillons collectifs à l’international.
  • INSPIRER le cadre de vie de demain par des actions prospectives.
  • REPRÉSENTER et défendre les intérêts des industriels de l’Ameublement français par un lobbying actif et constructif et un dialogue social de branche.

 

L’Ameublement français s’est doté d’un projet sectoriel “Ambitions 2016-2021” au profit du secteur reposant sur 3 axes :

  • Retrouver la compétitivité par l’accompagnement de la restructuration du secteur et le renforcement des compétences, pour gagner en agilité et en efficacité ; 
  • Reconquérir la demande par l’innovation, l’internationalisation, la montée en gamme, en s’appuyant sur l’image de marque de l’Ameublement français, en France comme à l’international ;
  • Transformer les « business models » par l’intégration de toutes les étapes de la chaîne de valeur et des offres de service.
     

>>> Consultez la liste des adhérents dans l'annuaire

 

L’Ameublement français adhère à plusieurs instances nationales :

L'Ameublement français adhère à l'Alliance Industrie du Futur, au Climo (Comité de Liaison des Industries de Main d’Œuvre), à FBIE (France Bois Industries Entreprises), à France Industrie (union du Cercle de l’Industrie et du Groupe des Fédérations Industrielles) et au Medef. L’Ameublement français fait entendre sa voix dans les différentes commissions dans lesquelles elle siège aux côtés d’autres industries, sur les sujets de la compétitivité, des compétences, de la politique sociale, de l'environnement, de l’innovation et de l’international.
 

L’Ameublement français adhère à une fédération européenne : l’EFIC (European Furniture Industries Confederation)

Cette représentation est incontournable, car de plus en plus de décisions prises au sein de l’Union Européenne impactent au quotidien l’activité des adhérents de l’Ameublement français.
Par ailleurs, les échanges et prises de position communes avec les autres syndicats de cette fédération enrichissent l’approche des problématiques nationales sur des sujets comme l’économie circulaire, le formaldéhyde, les retardateurs de flammes, le dialogue social,…

 

Un lobbying à la fois préventif grâce à la veille réglementaire et parlementaire, mais également un lobbying offensif et militant :

Placée au centre de ses missions, la défense des adhérents est un défi quotidien pour l’Ameublement français. Le lobbying s’appuie à la fois sur le réseau de l’Ameublement français au niveau national et européen mais aussi sur les compétences de ses experts internes. Le rôle des adhérents est tout aussi important, car ce sont eux qui fournissent les éléments techniques permettant la préparation d’argumentaires destinés aux pouvoirs publics. Ils partagent également leur réseau économique et politique et relaient les messages de notre organisation auprès de leurs élus.

L’Ameublement français mène, sous la responsabilité de sa déléguée générale Cathy Dufour, un lobbying actif, de nature offensive, qui porte un ou plusieurs projets, à travers des amendements, des projets de décrets et autres propositions de loi. Elle mène également un lobbying défensif, qui consiste dans un premier temps à repérer toutes les « agressions » que subissent les industriels de l’ameublement, et dans un deuxième temps, de riposter en préparant des réponses argumentées et graduées.

 

Télécharger la présentation de l'Union nationale des industries de l'Ameublement français : PDF iconPresentationUnifa2016.pdf

 

 

LE PROJET DE PHILIPPE MOREAU : CONTINUITE ET CONQUETE

 

 

Philippe Moreau souhaite impulser sa dynamique en faveur des entreprises de l'Ameublement français, dans la continuité du projet sectoriel 2016-2021 et également selon deux axes de travail majeurs en écho aux préoccupations actuelles des acteurs de la filière.

 

Une gouvernance dans la continuité de la stratégie impulsée par Dominique Weber

La trame de fond de la stratégie de Philippe Moreau reste axée sur le projet sectoriel, poursuivant les grandes orientations engagées par Dominique Weber : 

  • 1. GAGNER EN COMPETITIVITE
    grâce à la modernisation de l'outil industriel et des compétences (dynamique du dialogue social et refonte de la formation, attractivité des métiers, chartes des relations commerciales responsables, boîte à outils logistique, robotisation...).

     
  • 2. S'APPROPRIER LA DEMANDE EN FRANCE ET A L'INTERNATIONAL
    pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs (rayonnement de la marque l'Ameublement français, rencontres thématiques avec des donneurs d'ordre, boîte à outils e-commerce, accompagnement des entreprises vers l'export sous la signature My Furniture is French (programme primo-exportateurs, helpdesk, pavillons collectifs USA, Chine, partenariat Maison&Objet...), travaux du VIA et du FCBA sur l'innovation...).

     
  • 3. CONSTRUIRE DE NOUVEAUX BUSINESS MODELS
    en travaillant différemment avec tous les acteurs de la chaîne de valeur (lien avec la promotion immobilière (ADIVbois), hackathon basé sur la méthode d'innovation "Océan bleu", conseil en financement...).


Philippe Moreau s'inscrit totalement dans le temps de la conquête, le temps de gagner de nouveaux marchés et d'inventer de nouveaux business models.

L'ameublement connaît plusieurs révolutions majeures : la mondialisation a accéléré une concurrence déjà intense, et la révolution numérique a bouleversé les modes de distribution et les comportements d'achat - tout cela dans un contexte où l'intelligence artificielle et l'automatisation progressent et s'intègrent de façon croissante à l'industrie. Ces facteurs technologiques, sociétaux et environnementaux bousculent tous les schémas établis. Les industriels ont pris conscience de ce monde qui change et de l'urgence de se rassembler pour conquérir de nouveaux marchés., explique Philippe Moreau.

LE PARTAGE
L’individu se nourrit du collectif et le collectif se nourrit de l’individu. L’Ameublement français est convaincu que le partage est la plus vertueuse des démarches. « Seul, on va plus vite, ensemble, on va plus loin. »


LA FORCE DU COLLECTIF
Collectivement, nous passerons les frontières en dépassant nos propres frontières. Car c’est en apprenant les uns des autres, en confrontant ses idées, qu’on bouscule ses propres schémas et formes de pensée pour aller toujours plus loin…


LE RESPECT
Respecter la liberté et l’individualité de chacun de nos adhérents est le meilleur moyen de reconstruire un destin collectif.


LA VOLONTÉ
Le premier critère d’adhésion, c’est la volonté. La volonté de partager, la volonté de participer, la volonté de se réinventer et d’aller conquérir le monde...

Actualités

LANCER UNE RECHERCHE

L’Annuaire des Professionnels