3 Md € HT
marché 2018, hors import
+ 3,3 %
marché 2018

Contract

Le marché du mobilier Contract regroupe le mobilier à destination des cafés, bars, hôtels, restaurants, commerces, des structures d'accueil de plein air ou encore des grandes surfaces spécialisées ou généralistes. Cette spécificité s'explique par la place importante de l'aménagement et de l'agencement (conseil / logistique) lié à ce marché.

Le marché du mobilier Contract est évalué à 400 millions d'euros HT en 2018. Cette valeur exclut la vente de service (pose, logistique, etc.) pour se concentrer uniquement sur la valeur des produits de ce marché.  Les produits importés par les revendeurs sont également exclus. Ce marché a connu une croissance de + 3,3 % en 2018.

Parmi les marchés du mobilier professionnel, c'est le plus atomisé et divers car il regroupe de multiples fabricants et de très nombreux marchés de destination.

La vente de services (non incluse dans les 0,4 Md €), est particulièrement développée sur ce marché et représente au minimum 50 millions d’euros HT. Cette spécificité s'explique par la place importante de l'aménagement et de l'agencement (conseil/logistique) liés à ce marché.

Quelques autres chiffres clés : 

  • La vente directe des fabricants est le principal canal de vente et représente 67 % des facturations.
  • Les assises sont le type de mobilier le plus important et représentent 36 % du marché.

Agencement d'intérieur

La multiplicité des acteurs rend la quantification de ce marché particulièrement difficile. L'Observatoire de la santé économique et financière de l'Ameublement français arrive à identifier un panel de 183 entreprises dont l'activité principale est l'agencement. Ce panel représentait près de 1 milliard de chiffres d'affaires en 2018.

Une précédente évaluation estimait le marché total de l'agencement à 2,6 Mds d'euros. Le marché total inclut toutes les activités d'agencement, peu importe l'activité principale des entreprises, et les services d'agencement "importés" (fournis par des agenceurs établit à l'étranger).   

Le métier

L’agenceur d’intérieur est habilité à prendre en charge la conception, la coordination, la fabrication, la pose et l’installation d’un nouvel espace.

Le métier d’agenceur d'intérieur présente la particularité de répondre au « sur demande » en plus de répondre au « sur mesure ».

Il sait répondre avec exactitude à l’attente du client, en prenant en compte toutes les contraintes. Et bien souvent, les contraintes sont nombreuses ! En partenariat avec l'architecte/prescripteur qui conçoit les espaces et leurs aménagements, l'agenceur d'intérieur apporte les solutions techniques, peaufine l'intégration de l'éclairage et des fluides, suggère des matériaux, propose des états de surface, teste des finitions, pour, au final, parvenir à une réalisation unique et spécifique.

L’agenceur d’intérieur rassemble des savoir-faire qu’il puise tant dans la tradition dont est issu le métier, que dans les techniques les plus modernes. Ses savoir-faire sont nombreux : ébénisterie, menuiserie, métallerie, travail du verre, serrurerie... Véritable metteur en scène, l’agenceur d’intérieur surprend et se doit d’être différent. Les modes de consommation changent et évoluent, par conséquent les lieux aussi. L’agenceur d’intérieur s’adapte chaque jour pour mieux répondre aux attentes des consommateurs.

L’agencement est partout !

Les agenceurs d’intérieur interviennent dans tous les espaces de vie :

  • les espaces commerciaux (indépendants, franchisés, GSA, GSB) ;
  • les espaces de loisirs (cinémas, yachting, théâtres, médiathèques…) ;
  • les espaces de soin et de santé (cabinets médicaux, dentaires....) ;
  • les espaces collectifs ;
  • les espaces de bureaux ;
  • les espaces de cafés, hôtels, restaurants, discothèques (C.H.R.D.) ;
  • l’espace maison.

L’architecte conçoit, l’agenceur met en volume. Chaque année, 40 000 opérations d’agencement sont réalisées en France, 600 agenceurs aménagent commerces, bureaux, hôpitaux et même domiciles particuliers.

Le groupement

Les actions du groupement suivent 3 axes : valoriser les adhérents ; chercher des marchés émergents, provoquer des rencontres entre acteurs et monter des actions collectives.

Philippe DENAVIT
Directeur général du groupe Malvaux et Président du groupement contract & agencement
Julie MILLET
Responsable de marché

Valoriser nos Adhérents

Leurs réalisations, leurs collaborations, afin d'affirmer haut et fort que l'Ameublement français s'est adapté aux besoins de personnalisation, aux différents styles et niveaux de gamme.

Initié en 2015, le Palmarès Contract est devenu un événement majeur de la profession.

Chercher des marchés émergents en étudiant des pistes de développement potentiel :

À chaque année, son sujet :

  • 2016 : le luxe ; un marché qui croît de 7 % par an ;
  • 2017 : hybride, car les espaces deviennent de plus en plus inclassables ;
  • 2018 : les grands événements sportifs, le loisir, les Jeux olympiques…
  • 2019 : Patrimoines — 44 000 bâtiments en quête d'une nouvelle vie.

Provoquer des rencontres entre acteurs…

  • Interior Design Centre à EquipHotel ;
  • Le Grand Forum.

… et monter des actions collectives :

  • Plateforme de poseurs ;
  • Plateforme de photographes.

Les Actions